Fabriquer son savon

Publié le par Amyo

Après avoir longuement glané des informations sur la fabrication du savon,
j’ai décidé de vous transmettre le compte rendu complet de tout ce que j’ai pu trouver.

            Le savon se fait à base de soude et de graisses. C’est leur mélange qui entraînera une réaction de saponification et les transformera en savon+glycérine.

            Le savon lave la peau en la débarrassant de son film hydro-lipidique sur lequel la saleté s’est accrochée ; et la glycérine a des propriété humectantes et hydratantes. Dans la plupart des savons du commerce, la glycérine (étant un produit coûteux), a été retirée pour être vendue à part.

 

            L'INTERET:
        L’intérêt de la fabrication du savon maison, en plus d’en garder la glycérine, estdepouvoir mêler à sa confection toute sorte d’huiles de qualité, d’huiles précieuses, de colorants naturels, d’huiles essentielles, et de respecter votre peau. Vous pourrez ainsi créer des savons en fonction de votre type de peau et de vos besoins, tout en étant sûr de ce qu’il y a dedans.

            Lorsqu’un produit du commerce prétend être « à base d’huile essentielle »,iln’en contient en réalité qu’une infime quantité. La réglementation cosmétique interdit l’usage de produits passant dans le sang, cet usage étant réservé à la médication. Or, il est bien connu que tout l’intérêt des huiles essentielles est dans la taille réduite de leurs molécules, qui leur permet de passer à travers le derme et l’épiderme jusque dans le sang, et d’agir ainsi sur notre système nerveux, immunitaire, etc. Les produits du commerce, malgré leurs publicités convaincantes, sont donc trop faiblement dosés pour agir véritablement sur nous…

            Il y a une bonne une raison à cela : il faut manier les huiles essentiellesavec précaution et connaissance, car elles peuvent s’avérer agressives ou toxiques si on ne sait pas les employer correctement. Reportez vous toujours àla notice d’emploi de vos huiles, et si vous avez un doute, consultez votre médecin.

            Il est aussi inutile de préciser que lorsqu’un produit se vente d’être « à base d’huile de jojoba », il est tout aussi manipulateur, puisque si vous regardez plus attentivement les ingrédients, il n’en contient en réalité qu’un pourcentage minuscule.

            Vosproduits à vous, ce seront des 100% ! Cent pour cent de pur efficacité et bien-être pour la peau…

 

            Voici le type d’INGREDIENTS qu’ilvous faut pour fabriquer du savon :

  •  De la soude pure (NaOH), c’estune poudre qui réagit au contact aqueux enproduisant une forte chaleuret en dégageant des vapeurs toxiques. A utiliseravec précaution. Elleest trouvable en magasin de bricolage ou de maçonnerie(castorama, lebreton…). A ne pas confondre avec les « cristaux desoude »qui sont en réalité un mélange de soude+eau (=lessive de soude)qui aété évaporé et qui ne contient plus que 30% de soude pure.

  • De l’eau déminéralisée (comme celle des fers à repasser) ou distillée, pour lemélange soude+eau. Vous pouvez aussi utiliser du lait (ânesse, brebis…).

 

  • Des graisses. Jevous recommande des graisses végétales. Vouspouvez utiliser n’importelaquelle (olive, sésame, avocat, de palme, mais aussibeurre de karité,de cacao, cire d’abeille… Ajouter un beurre ou une cire dansson savonpermet d’atteindre la trace plus vite, d’améliorer la consistancedusavon et son effet doux sur la peau.) et faire vos mélange, tout enrespectantleurs différents indices de saponification (voir le tableauexplicatif plusloin) et en calculant en conséquence la quantité desoude qu’il vous faut.

 

  • Des additifs, àla finde votre préparation, vous pourrez ajouter à votre mélange deshuilesessentielles pour leurs propriété et leur odeur, des huilesprécieuses(absolues…) des colorants naturels (paprika, cumin, argilerose ou verte…), desrésines comme le benjoin ou les larmes de myrrhe,des ingrédients tels queflocons d’avoine, grains de lavande ou depavot… laissez courir votreimagination.

 

Voici à présent le MATERIELnécessaire à la fabrication de savon :

  • Deux bocaux en verre d’aumoins 500g (pot de nutella…), l’un pour mesurer la soude, l’autre pourymettre l’eau déminéralisée. C’est mieux qu’en plastique car la soudeagresse un peu ce dernier.
  • Une cuillère en inox pour aider la soude à se dissoudre dans l’eau.

  • Une casserole pour fairefonde les huiles et les beurres.
  • Une deuxième cuillèrepour mélanger.

  • Un ou deux thermomètres pourvérifier les températures des huiles et de la soude.
  • Un saladier en verre pour y mélanger les huiles et la soude

  • Un fouet

  • Un mixeur à pied (recommandé)pour ne pas se fatiguer le bras. En plastique, oui, tant pis, il survivra…

  • Une balance de cuisine pour mesurer les ingrédients

  • Des gants en latex, un tablier,un cache nez et des lunettes de protection pour ne pas s’intoxiquer lorsque l’on verse la soude dans l’eau.

  • Du papier journal pour la table

  • Une bouteille de vinaigre blanc (d’alcool,hein, ne gâchez pas du balsamique !!) dont l’acidité neutraliserala basicité de la soude au moment du nettoyage ou en casd’accident.

  • Une boîte de lait en carton, dont on a découpé une face et qu’on a nettoyé, ou des moulesà savon. J’utilisedes moules à pâtisserie en latex, ils sont mous et donc pratiques àdémouler, et ne craignent pas le four si vous utilisez latechniqueITMHP. Sans quoi, des moules mous à glaçons font de charmantespetitessavonnettes aux formes originales !

  • Une glacière, ou à défaut, des serviettes éponge.

 

LES PREPARATIFS :

            Commencez par faire fuir enfants et animaux de la cuisine où vous vous êtes installé. Fermez les portes, mais ouvrez les fenêtres.

Etalez le papier journal sur la table. Réunissez votre matériel et vos ingrédients dessus. Utilisez l’astucieuse technique d’Hooly : dans l’évier ou dans une bassine, faites couler de l’eau et additionnez là d’un verre de vinaigre, vous pourrez y plonger immédiatement les ustensiles que vous avez fini d’utiliser.

Mettez vos gants, tablier, lunettes et masque.

Pesez vos huiles et beurres, mettez les dans la casserole et chauffez à feux doux.

En attendant, mesurez l’eau déminéralisée dans l’un des bocaux en verre, que vous poserez dans l’évier rempli d’un fond d’eau froide.

Pesez la soude dans le second bocal.

A présent, armé de votre cuillère en inox, versez la soude DANS l’eau (ET SURTOUT PAS L’INVERSE, on ne le dira jamais assez), détournez le visage et remuez le mélange afin de bien dissoudre la soude.

 

A présent, il va falloir attendre que la soude et les huiles atteignent la même température, comprise entre38° et 42°C. Vous pouvez plongez la casserole dans de l’eau froide (les huiles refroidissentlentement) ou les réchauffer sur le feu si leur T° a descendu trop bas. Vous pouvez également refroidir la soude à l’aide del’évier rempli d’eau froide dans lequel le bocal se trouve.

 

Une fois que la T° est adéquate, versez les huiles dans le saladier, puis y ajoutez la soude tout en mélangeant avec le fouet. Le mélange va très rapidement s’opacifier. Il vous faudra alors mélanger pendant 10 à 20 minutes, jusqu’à ce qu’il épaississe et que la« trace » apparaisse. La trace, cela signifie que lorsque vous laissez tomber une goutte du mélange sur le reste de la préparation, celle-ci ne doit pas disparaître immédiatement, mais former une petite bosse, un peu comme dans une crème ou un miel épais.

C’est à ce moment là que vous pouvez ajouter les additifs.

Ensuite, il vous faudra verser le tout dans votre moule, égaliser la surface, puis l’envelopper de serviettes ou/et le mettre dans la glacière. Le but est qu’il refroidisse le plus lentement possible : il y a réaction de saponification, qui permettra la création du savon. Le froid pourrait l’interrompre.

 

Le lendemain (au bout de 24H), sortez votre savon à l’air libre et laissez-le séchez encore24H. A ce terme, démoulez-le, mais attendez encore 24 nouvelles heures avant de le découper (si besoin).

Il vous faudra maintenant patienter 4 semaines que votre savon mûrisse, à la fin desquelles, la réaction terminée, il ne sera plus du tout agressif pour la peau (aucontraire !) et sera donc utilisable.

Vous pouvez utiliser du papier Ph précis pour vérifier, l’indice doit être aux environs de 10. La peau ayant un Ph acide compris entre 5 et 6, le basique permet de la laver.

 

            La technique ITMHP :

            Il y a un moyen, pratique mais peu économique, qui permet d’utiliser son savon le lendemain même. C’est la technique ITMHP.

            Il vous faut simplement préchauffer votre four à 80°C puis y enfourner votre moule plein. Laissez cuire environ 2 heures, puis laissez refroidir dans le four. Démoulez. Si le savon est trop mou, laissez le sécher à l’air libre. Vous pouvez dès à présent l’utiliser !

Publié dans ---->~Création Savon~

Commenter cet article

antho 24/01/2011 23:50



Bien joué ton blog


Je me demandais... Pour le refroidissement, si j'ai pas de glacière, je peux utiliser le réfrigérateur ?



Zentao Organisations 23/09/2010 09:47



Bonjour,


 


Je propose un stage de fabrication de savons (découverte) sur 2 jours dans un gite biologique, si certaines de vos lectrices sont intéressés plus de renseignements sur http://www.zentao-organisations.com/rubrique,stage-de-fabrication-de-savons,1167054.html



candy 15/01/2010 10:14


bonjour,
je trouve vraiment vos explications tres claire pour toutes les etapes, ce ci dis, comme je debute, je ne sais pas encore quelles sont les proportion de chacun des produits. les huiles et beurre et
la soude ...
Pourriez vous m,en dire plus?
un gros merci !!
c


Marie 17/09/2009 10:05

L'huile d'argan c'est 300 euros le litre chez Nature et Decouvertes ! Au voleur !!! Ou peut on en trouver à prix raisonnable car s'il en faut 200gr pour cette recette... En tous cas merci pour cette page qui explique parfaitement comment faire ses premiers savons :-)

morgane 17/08/2009 17:42

alors moi pour commencer mes savons j'ai carrement louper la recette je pense! j'ai rapé 2 savons et je crois que le probleme venait de la trop grande quantité d'eau ds la casserole au bain marie, puis a force de chauffer a mon avis les actifs sont foutus! lol et puis je me retrouve avec du savon en surface pas bien dissout, enfin le gros raté! pr l'instant ils n'ont pas durcis, on verra bien le resultat final!!