Vendredi 21 mars 2008

Publié le par Amyo

       Aujourd'hui j'ai la visite médicale à l'école. Je suis étudiante infirmière, en deuxième année. Je ne suis pas très assidue en cours et n'ai, en conséquence, pas des notes brillantes. A la maison, je bosse plus mes fiches sur les plantes médicinales, les épices et la diététique naturelle que mes cours! Il faut dire que j'ai tellement de désaccord avec ce qu'on m'apprend à l'école que ce n'est pas facile.

       Mais ce qui m'angoisse aujourd'hui, c'est d'annoncer ma grossesse à l'infirmière de l'école. Certes il y a d'autres femmes enceintes dans l'IFSI, mais aucune aussi jeune que moi, et aucune qui ai déjà d'aussi mauvaises notes. Celà va-t-il me porter préjudice, vais-je être vue comme une de ces filles de mauvaise vie qui fait n'importe quoi?

       Heureusement non! Mais elle voit bien que je suis angoissée, qu'il m'arrive beaucoup de choses récemment. Il y a la guerre au tchad, le mois dernier, où vivaient mes parents et mes beaux parents pendant les combats, qui m'a beaucoup affectée. Leur refus d'être rapatrié afin de rester avec leurs amis qui ne pouvaient pas l'être; de l'angoisse mais beaucoup de fierté aussi. Un ami décédé dans les combats.
       Parallèlement des problèmes de santé, probablement ramenés du tchad où j'ai fait mon stage en pédiatrie en décembre: du sang dans les selles, et apparement dans les urines aussi. Peut-être des parasites intestinaux? J'ai fait un bilan sanguin hier, j'attend les résultats.
       Il y a aussi notre propriétaire qui nous menace de nous expulser à cause d'une facture de répération que l'on ne veut pas payer puisqu'elle est à sa charge à elle... Je suis bien prête à la payer, moi, mais qu'elle reconnaisse au moins qu'en la payant, je lui fait un cadeau!!
       Alors l'infirmière me dit que je peux me faire aider par un psychologue pour m'aider à me sentir mieux si je le souhaite; moi ça ne m'intéresse pas. Je suis si bien entourée, je n'ai pas besoin de ça...!
      

        Mes copines de classe quant à elles, sont ravies et me submergent de questions!
       Les paris sont lancés pour savoir si ce sera un garçon ou une fille...
     
         Le soir, Nos amis nous entraînent au restaurant pour fêter la nouvelle. Ils en sont tout émus! On passe le reste de la soirée à spéculer sur les prénoms qui existent, pendant que l'un d'entre eux nous joue des airs de piano.

       Je ne l'ai annoncé qu'à mes proches, pour le reste, on préfère attendre un peu, au moins la première échographie pour concrétiser tout ça.
       Parceque Zom et moi, on a du mal à y croire!! ;-)

Commenter cet article

David 28/05/2008 21:26

Super , felicitation, que la vie soit belle pour la future famille,que la sante soit avec vous,Davidhttp://crudivores.1fr1.net/